15 juillet 2016

Recherche

Des recherches accompagnées d’expérimentations et de prototypes

A l’aide de conventions spécifiques, donneurs d’ordre et prestataires, de toute nature, tailles ou expertises, sont appelés à s’associer aux différents axes de recherches déjà engagés ou encore à définir. La liste n’est ni définitive ni fermée. Sous la responsabilité et l’animation d’au moins un membre signataire du Consortium, ces axes donneront lieu à des méthodes, modes de contribution, financements et organisations…, mis au point et déterminés au cas par cas par les participants. Des chercheurs, des consultants experts du domaine pourront être mobilisés.

Trois axes de recherches sont définis ; lancés ou en cours de démarrage

  • 1 – Espaces, Travail et Mobilité, les espaces de travail comme réponses et ressources managériales face aux mutations du travail en cours.

Cette recherche porte sur les environnements de travail tertiaires destinés aux salariés de grandes entreprises, pensés comme des innovations visant à favoriser la mobilité. Elle cherchera à saisir le rôle des phénomènes d’activité dans les usages des espaces de travail et dans le succès, ou au contraire l’échec, de telles innovations. Elle fait notamment l’objet d’une Thèse CIFRE portée par Génie des Lieux, adossée au LATTS (laboratoire CNRS, École des Ponts et Université Paris Marne la Vallée) et dirigée par Pascal Ughetto, professeur. 

  • 2 – L’innovation servicielle, méthodes et dispositifs de développement

La recherche, encore en cours de lancement, prendra la forme d’une recherche action pour l’élaboration d’un dispositif expérimental d’innovation servicielle dans le FM, sur sites. A l’aide d’un parcours de formation et d’accompagnement d’innovations, sur une durée de l’ordre de 18 mois, il s’agira d’engager un travail des responsables opératonels, en binômes clients et prestataires.  Cette recherche est portée par Xavier Baron

  • 3 – La mesure de la valeur des services.

La recherche doit aboutir à la conception d’une métrique, a minima à l’instituation de dispositifs et d’instrumentation d’évaluations, adaptés aux exigences de la gestion des services FM externalisés des grandes entreprises. Les travaux sont menés par Nicolas Cugier de Thales avec, en cours d’association, Isabelle Ferreras (sociologue) et d’autres chercheurs (juristes, gestionnaires, politistes).