Les environnements du travail, source d'innovation et de valeur économique

3 axes et des dispositifs pilotes

Un consortium de recherche, une méthode, des axes, pour réaliser vos projets pilotes avec nous
Aller vers La Recherche

La Recherche

Pour une productivité accrue du travail et l’amélioration des effets utiles des services, avec la mise en œuvre conjointe clients/prestataires de dispositifs adaptés à la relation de services.

Aller vers L’expérimentation

L’expérimentation

Pour identifier et promouvoir des services, des espaces diversifiés, élargis et augmentés, intégrant les besoins de mobilité sécurisée et l’innovation digitale.

Aller vers échanges et formation

échanges et formation

Pour faire émerger une offre de formation au métier des Facility Managers. Favoriser l’émergence de la profession de FMer par l’animation d’échanges prospectifs et la capitalisation de contenus de formation.

Facility Management : Un constat, nos propositions

Redonner place à l'innovation et la coopération pour produire plus de valeurs
Objectif FM : La création d'un métier

LE MODELE DE LA PRODUCTION DE SERVICES FM, EXCLUSIVEMENT PILOTEE PAR LES COUTS, EST A BOUT DE SOUFFLE Pour un marché estimé à 3 milliards d’Euros/an en France, ces services sont constitués à plus de 85% de main d’œuvre pour l’essentiel au SMIC. L’approche par les coûts ne permet pas de jauger de la pertinence et des valeurs ajoutées produites pour les bénéficiaires et les prestataires : combien vaut le sourire de l’hôtesse d’accueil? Depuis 2008, on assiste à une accélération de la pression sur les prix focalisant encore plus la réflexion à une évaluation au moindre coût possible. Cela se traduit par un risque de paupérisation de la profession (des marges inférieures à 3%), de retrait des grands opérateurs d’une filière sous valorisée, l’absence d’offres et de valeurs ajoutées de qualité, l’insuffisance de capacités d’innovations et le recul des Directeurs de l’Environnement de Travail au profit des services achats ou finances. Les donneurs d’ordre doivent désormais appréhender l’ensemble des enjeux, depuis la production de services, la valeur ajoutée créée, leurs pertinences, le confort des occupants, la QVT, la RSE, l’enjeu énergétique. LE BÂTIMENT IDEAL EST BBC/HQE REPEINT CHAQUE ANNEE ? NON, l’espace n’est pas affaire de m2. Les Services Généraux cèdent la place aux Directions Environnements du Travail, le FM s’attaque aux aménités environnementales. LE PROPRE EST AFFAIRE DE NETTOYAGE ? L’aménité c’est aussi un charme, une courtoisie, un équipement adapté, un aménagement approprié, une infrastructure respectée, des commodités accessibles. Autant de critères qualitatifs qui acceptent mal les métriques inadaptées.

  • Le global FM, intégrant une offre multitechnique et multiservice, est embryonnaire en France. Ces activités sont encore internes et peu professionnalisées à un peu plus de 50%. 40% sont gérées diversement en lots, sans complémentarité entre multi services et multi techniques... Le taux de croissance de ce secteur, de l’ordre de 3%, est en tendance nettement supérieur au taux de croissance moyen depuis 10 ans. Le consortium de recherche et d’expérimentation est conçu pour organiser, expérimenter, valoriser et évaluer des environnements du travail et leur exploitation. Il veut contribuer à l’invention d’un nouveau modèle d’affaire du FM. Il place le service et le bénéficiaire au cœur de la création de valeur.

  • 100% innovant, le consortium est une structure ultra légère de gouvernance ; des membres investis sur la durée dans des actions/projets identifiés pour fédérer des acteurs du FM et réunir les conditions d’émergence d’un métier tout en améliorant la productivité.

  • 50% pour le collectif et 50% pour votre projet. 50% pour les œuvrants et 50% pour les bénéficiaires, 50% pour les donneurs d’ordre et 50% pour les prestataires. Le Consortium de Recherche de l’Ile Adam, un collectif de recherche au service de chacun de ses membres. Inscrivez vos recherches et vos projets de développement dans un collectif, sans a priori de taille ou de statut. Contribuez à la création d’un nouveau métier, le Global FM.

  • Le secteur du FM c’est potentiellement 1million d’emplois non délocalisables qui représente l’essentiel de la valeur ajoutée. Il est au cœur des préoccupations contemporaines. L ’insertion des jeunes, la réponse au handicap, la prise en compte de la mobilité, la responsabilité sociétale et environnementale, le développement territorial, le bien-être..., sont des éléments de la pertinence et de l’expertise attendue des prestataires. Le Global FM c’est aussi la réduction vertueuse de la consommation d’énergie et de consommables, le tri sélectif, l’évitement du salissement, l’adoption des comportements sécuritaires adaptés.

NOTRE ÉQUIPE

Excepté un coordinateur, il n’y a ni président, ni secrétaire général, ni assemblée, ni cotisation...

Xavier Baron

Coordinateur
Economiste et sociologue, il est professeur associé à l’Université de Versailles Saint Quentin, après 25 années dans des fonctions RH (E&P, Renault, Snecma). Il mène des recherches et des actions sur la performance du travail intellectuel et serviciel.

Pierre Bouchet

Contributeur
Architecte associé cofondateur en 1996 de Génie des Lieux. Il milite pour la promotion d’une expertise des espaces conçus, perçus et vécus considérant l’espace comme une ressource managériale et pour l’éthique des affaires / Charte ETHAM.

Nicolas Cugier

Contributeur
Ex directeur de projets à l’international et directeur commercial, il est Directeur des Services Généraux du Groupe Thales. Il mène depuis 2010 l’innovation que constitue le contrat de Global FM dit Copernic.

Thierry René Millet

Contributeur
Ex. Directeur de filiales immobilières FM au sein du Groupe EDF et membre de plusieurs associations ou consortium (AUDE, SYPEMI, CRDIA…). Il est actuellement Directeur Client Immobilier EDF et porte l’innovation servicielle dans le domaine FM sur les bâtiments et pour les occupants.

Corinne COLSON-LAFON

Contributrice
Diplômée de Centrale Paris et titulaire d’un MBA de Carnegie-Mellon, elle crée Steam’O en 2008, emploie 250 personnes et exploite 2.5 Mm2 au travers de 5 implantations nationales. Elle assure des cours FM à l’ESTP, est vice-présidente du SYPEMI, membre de l’ARSEG et de la RICS.

ACTUALITES

Les derniers évènements du CRDIA